Coiffure


UNE PROFESSION QUI FAIT DU BIEN À LA TÊTE

On ne saurait réduire le métier de coiffeur(se) à la simple nécessité de se faire couper les cheveux. Pour la plupart des clients, et surtout des clientes, aller chez le coiffeur n’est pas anodin. C’est au contraire une occasion privilégiée de prendre soin de son apparence, et donc de soi, voire de changer de tête, en mettant toute sa confiance dans le talent et le savoir-faire de son coiffeur ou de sa coiffeuse !

 

Formations proposées

Titres, diplômes Durée IMA Cergy-Pontoise IMA Roissy Pays de France IMA Val Parisis
 CAP Coiffure 2 ans X X
 CAP Coiffure en 1 an 1 an X
 BP Coiffure 2 ans X X
 MC Coiffure Coupe Couleur 1 an X
 BTS Métiers de la coiffure 2 ans X

MC = Mention complémentaire

 

DES QUALITÉS PERSONNELLES ET PROFESSIONNELLES

  • Habile manuellement, il ou elle montre dextérité et précision.
  • Attentif(ve), il ou elle possède de bonnes capacités d’écoute.
  • Impliqué(e), il ou elle a le sens du travail en équipe.
  • Attentionné(e), il ou elle conseille ses clients avec goût.
  • Chaleureux(se), il ou elle a un sens aigu du contact et du relationnel.

 

UN MÉTIER À LA FOIS TECHNIQUE ET HUMAIN

Le travail du coiffeur(se) commence dès l’accueil du client au salon. Il ou elle établit un diagnostic des cheveux et du cuir chevelu et conseille son client en tenant compte des goûts et envies de celui-ci. Puis il ou elle réalise les prestations appropriées : shampooing, coupe, brushing, couleur, pose de postiche, entretien de la barbe et de la moustache, etc. chaque nouvelle tête a ses exigences ! De plus, il ou elle intervient également au-delà de la coiffure proprement dite :

 

Photo : Sophie Noblet

 

  • Responsable, il ou elle veille à la propreté du salon et du matériel.
  • Commerçant(e), il ou elle propose produits et accessoires à la vente.
  • Gestionnaire, il ou elle s’occupe des encaissements et de la comptabilité.
  • Chef d’entreprise, il ou elle dirige et motive ses équipes.

 

UNE PROFESSION PLEINE DE RESSOURCES

L’exercice de la coiffure peut se faire de manières très diverses. En salon, bien sûr, indépendant ou franchisé, mais également à domicile chez les clients, ou en free-lance, pour le cinéma ou la mode, ainsi qu’au sein de centres de remise en forme ou encore d’entreprises de soins capillaires. Selon ses goûts et ses aptitudes, le coiffeur ou la coiffeuse peut également se spécialiser comme coloriste-permanentiste, visagiste, perruquier… ou compléter ses savoir-faire par une formation en esthétique.

 


Pré-inscriptions